Le marché «à la française» de Hanoi

Vous êtes ici : Actualité » Le marché «à la française» de Hanoi

Société

Le marché «à la française» de Hanoi

Le marché «à la française» de Hanoi
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

Vivant et travaillant au Vietnam depuis maintenant 12 ans, le Français Patrice Gautier et sa femme vietnamienne ont décidé d’ouvrir un marché sur le modèle des brocantes que l’on trouve en France.

«Notre société Avelis a mis en place ce marché de Tây Hô il y a près de deux ans. La raison essentielle, c’est qu’avant d’être organisateur du marché, nous sommes une société qui collabore avec un éleveur de bétails. Alors pour vendre ces produits de qualité, il nous faillait un endroit pour faire de la vente directe et avoir un contact direct avec les consommateurs», a partagé Patrice Gautier.
 
Situé dans une ruelle de la rue Tô Ngoc Vân de l’arrondissement de Tây Hô à Hanoi, cet unique marché en son genre se tient chaque samedi matin, de 9h00 à 12h00. Deux ans après ses débuts, ce marché attire un bon nombre de Français et d’étrangers vivant à Hanoi. Il abrite une vingtaine de stands proposant fruits et légumes, miel, fromages, boissons, friandises, pains, pizzas, œufs... Au début, on n’y trouvait que des produits d’élevage mais maintenant, les clients peuvent y trouver livres, cosmétiques, produits d’art et d’artisanat, etc., avec l’étiquetage du prix et du fabriquant.
 
Les clients du marché sont pour la plupart des étrangers, et notamment des Français de l’arrondissement de Tây Hô. Avec le temps, le bouche-à-oreille a fait son effet : la clientèle s’est diversifiée jusqu’à attirer des Vietnamiens qui souhaitent découvrir la gastronomie française et l’ambiance si singulière qui règnent en ces lieux.
 
«Je connais ce marché parce que j’ai vu un reportage à la télévision. Je m’y rends pour voir ce qu’il y a. En tout cas, c’est un modèle de marché tout nouveau pour moi», a partagé Nguyên Thu Minh, domiciliée dans l’arrondissement de Ba Dinh, Hanoi.

Selon Patrice Gautier, le marché aux puces, la brocante hebdomadaire est une des particularités culturelles que l’on trouve en France et en Europe. Les Occidentaux s’y rendent aussi pour se détendre et faire des rencontres. Il n’est pas seulement question de faire des achats. «Je viens ici tous les samedis. Tout d’abord, parce que c’est un endroit sympathique où l’on a l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes ou quelques amis. Hormis, les produits occidentaux, on peut aussi trouver des produits vietnamiens, des fruits, des légumes, de la viande, etc.», s’est exprimé Guillaume Christophe, un Français.

Des produits rares et de qualité

Travaillant dans le secteur médical, Patrice Gautier est très scrupuleux en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire. Les vendeurs doivent respecter à la lettre les règles sur la qualité et l’origine des produits.
 
Arrivé au stand de Jean Louis Valade, on remarque que la plupart des produits de beauté qu’il vend sont importés directement de France. On y trouve des parfums, des savons mais aussi des produits artisanaux vietnamiens. Il nous confie que les affaires sont bonnes, même si pour lui, l’essentiel est ailleurs. Quoi de mieux en effet que de discuter avec ses clients pour partager une tranche de vie sur la France et sa culture ?
 
Pour Marie Lahouati, pro-priétaire d’un stand de livres, la raison qui l’a poussée à devenir vendeuse ici est assez insolite : elle s’est rendue au marché de Tây Hô pour acheter des livres francophones pour ses enfants, sans succès. Elle a donc décidé de prendre les choses en main et a ouvert un stand bien achalandé en livres écrits dans la langue de Molière. Une bonne chose dans la mesure où, selon elle, les livres en français sont difficiles à se procurer à Hanoi et sont vendus à un prix exorbitant. «C’est très bien, très agréable et aussi très fatiguant de tenir ce stand parce que le travail est assez intensif. Imaginez une foule de gens pendant au moins trois heures ! Mais je vous avoue que je trouve que c’est intéressant de pouvoir proposer cette sélection de livres à un large public», a fait savoir Marie Lahouati.

Ce qui est plaisant ici, c’est l’ambiance amicale et chaleureuse. Les vendeurs, toujours souriants, sont prêts à répondre à toutes les questions des clients pour l’utilisation des produits. De plus en plus de gens viennent faire un tour au marché occidental. Patrice Gautier souhaite agrandir le marché mais aussi en ouvrir d’autres sur ce modèle dans d’autres lieux du Vietnam.

«On a pour objectif de mieux diversifier nos offres sur le marché Tây Hô. Par exemple, je pense qu’il manque encore certains fruits. Notre deuxième objectif est d’essayer d’ouvrir un ou deux autres marchés similaires à Hanoi ou à Hô Chi Minh-Ville. Cela fait un an que nous y pensons, ça fait partie de nos priorités. Pour notre prochain marché, on souhaite un lieu qui serait en plein air et gratuit si possible. Nous gardons espoir sur notre capacité de nous développer car avoir un espace dans un hôtel, un restaurant, un parking est un privilège pour les intéressés : n’importe quelle entreprise qui accueillera notre marché se fera une bonne publicité», a confié Patrice Gautier.

Le succès rencontré surpasse les ambitions de son instigateur. C’est bien plus qu’un marché avec des vendeurs et des clients. Il s’agit d’un lieu de convergence entre différents aspects de la culture européenne.
 
Texte et photos : Tùng Chi
(source media: lecourrier.vnanet.vn)

Comments

L'idée était bonne...

Bonjour,

 

Non, je ne connais pas ce marché mais je trouvais l'idée très bonne c'est pour cela que j'ai dit que j'étais plutôt d'accord. Par contre, s'il n'est pas à la hauteur... là, c'est autre chose. Lorsque je me rendrai à Hanoi, j'irai y faire un tour pour me rendre compte de ce qui s'y passe... lol

 

Coeurdasie

Je suis plutôt d'accord

Bonjour,

 

J'aime bien cette idée de "Marché à la Française" ; je pense que certains Vietnamiens "curieux" viendront faire un tour et cela leur permettra de connaître certains produits qu'ils n'ont pas l'habitude d'utiliser. La difficulté pour eux de pouvoir venir en France, leur donnera un "petit" avant-goût de quelques-uns de nos produits.

 

Nous aimons "flâner" dans les épiceries asiatiques en France, tant pour les odeurs que pour les produits vietnamiens, cela rappelle tant de souvenirs!!!

 

J'ai aussi eu l'occasion à Hanoi de rechercher certains produits "français" dont nous avons l'habitude afin de faire un dîner à la française pour changer un peu eh bien... ce n'est pas gagné!!! il faut les emmener dans nos valises, ce que font certaines personnes qui vivent définitivement là-bas ce qui n'est pas le cas des touristes et des personnes "de passage" qui sont contents de manger local.

Coeurdasie

Marché à la française !

 Bonjour,

 

Connaissez-vous le marché à la française d'Hà Nôi ? Si oui...que trouvez-vous de français dans ce fourre-tout  ?... Les gens locaux qui parlent  l'anglais avec accent local......les marchandises Viêts ou de Corée..... les liqueurs de Da Lat....etc.. des volailles et des fruits congelés non ' Made in France " des crêpes ditent bretonne ! Des légumes made Vietnam de moyenne fraîcheur...... Oui, un français qui tient un bar en ville et qui vend des croissants et des pains au chocolat. 

Un emplacement étroit..... tout est fait pour ne plus y revenir.....

Cordialement.....

 

 

 

 

 

Marché à la française !

 Bonjour,

 

Connaissez-vous le marché à la française d'Hà Nôi ? Si oui...que trouvez-vous de français dans ce fourre-tout  ?... Les gens locaux qui parlent  l'anglais avec accent local......les marchandises Viêts ou de Corée..... les liqueurs de Da Lat....etc.. des volailles et des fruits congelés non ' Made in France " des crêpes ditent bretonne ! Des légumes made Vietnam de moyenne fraîcheur...... Oui, un français qui tient un bar en ville et qui vend des croissants et des pains au chocolat. 

Un emplacement étroit..... tout est fait pour ne plus y revenir.....

Cordialement.....

 

 

 

 

 

Marché à la française à Hà Nôi..

Je ne connaissais pas ce marché " à la française "!!!! Donc, j'y suis allé samedi dernier, 13 avril 2013 : 1) - A la française, bien grand mot.....c'est plutôt un étalage de quelques produits Viêtnamiens.....aucun vendeur français, oui un seul, le propriétaire d'un restaurant au centre d'Hà Nôi qui vendait quelques croissants, pains au chocolat..

2) - du poisson congelé sorti de mer de Chine et non des côtes françaises....saumon et merlan viêtnamien..du poulet aussi congelé en provenance du sud...

3) tout est indiqué, soit en Viêt, soit en anglais..

4)- quelques conserves non françaises... de second choix...

5)- personne ne parle français...je n'ai entendu que de l'anglais avec l'accent Viêtnamien.

6)- des crêpes bretonnes qui n'ont que le nom!!!!!!

7)- des alcools de Da Lat, beaucoup plus cher qu'à Da Lat.....oui...mais c'est pour les touristes qui s'y risquent !!

8)- des fruits et quelques légumes en manque de fraîcheur...

9)- comme clientèle, des touristes anglophones....et quelques gens du coin..

On est très loin d'une brocante./...et puis, une brocante ce n'est pas des produits alimentaires....

Bref ! très déçu.....je préfère me promener et faire des achats dans les petites rues commerçantes du centre d'Hà Nôi...et fouiner dans de vraies brocantes...

Parait-il que ce marché est là depuis 2 années......la nouveauté est longue à venir......

 

 

 

 

bravo!

Bravo Mai et Patrice pour ce lieu de partage de cultures....et longue vie à ce marché!

thuong19 (papa de Su Chien)

J'ai du mal a comprendre

Pourqoui venir vivre au Việt Nam si c'est pour recréer ce que vous avez quitté? Si vous êtes si nostagiques de la France rien ne vous empêche d'y retourner. C'est curieux cette tendance qu'ont certains expatriés a se ghettoriser.

Expat

 

 

marché de hanoi dit Français

  C'est bizarre votre réponse . En France les vietnamiens font des repas vietnamiens mais pas Français.

 Marc

Ma devise : Rêver pour atteindre l'inaccéssible

Tout-à-fait d'accord avec vous

Bonjour,

Je suis tout-à-fait d'accord avec vous. Les Vietnamiens vivant en France mangent vietnamien mais j'ai eu l'occasion de recevoir chez moi pendant une semaine, deux Vietnamiennes habitant Toronto et je peux vous dire qu'elles ont adoré ma cuisine française !!! un jour je faisais la cuisine, le lendemain c'était elles et ainsi nous avons pu nous régaler et nous dépayser !!!

Lorsque nous allons au Vietnam où nous avons des Amis, je sais très bien quoi leur amener pour leur faire plaisir. Ils sont ravis d'avoir des produits français. C'est ça aussi voyager...

ramener au vietnam

 Moi ce qu'on me demande le plus c'est du fromage et du vin rouge, le rosé Ils ne connaissent pas. Et aussi tout ce qui concerne les produits de beauté marque française pour femme. 

Ma devise : Rêver pour atteindre l'inaccéssible

dans les valises....

Oui vin rouge (et vin blanc.... ils aiment), du miel de montagne, du fromage, du chocolat (j'ai appris à une amie vietnamienne à Hanoi à faire une mousse au chocolat et une mayonnaise et ils ont adoré). Je leur avais offert un batteur électrique. Je leur ai fait goûter aussi au calvados !!! des bons produits de chez nous... lol. Ils aiment aussi découvrir et nous posent beaucoup de questions sur notre alimentation.

 oui le chocolat je raméne

 oui le chocolat je raméne beaucoup avec des noissettes. et aussi je raméne des flans que je fais  c'est facile. ils aiment aussi les frittes de pommes de terre. Par contre j'ai remarqué qu'ils n'aiment pas trop ce qui est sucré.

 Marc

Ma devise : Rêver pour atteindre l'inaccéssible

dans les valises....

La prochaine fois, je penserais aux flans... C'est vrai qu'ils n'ont pas du tout les mêmes desserts que nous et surtout qu'il y en a beaucoup moins. Je pense qu'ils ne sont pas desserts sauf les fruits et encore... je n'aime pas trop leur dessert glacé à base de haricots ; de plus il y a comme de la gélatine ou quelque chose comme ça... c'est transparent et visqueux, je ne sais pas ce que c'est. Eux, ils adorent cela c'est frais mais pas trop à mon goût.

Quand vous parler de frites de pomme de terre, vous voulez dire des chips ???

 Non! des frites comme en

 Non! des frites comme en Belgique je suis nè a tourcoing.

Le probléme pour eux c'est le prix de l'huile ils n'ont pas l'habitude de voir un bac a huile cuire pour des frites. mais je fais pour eux. Quand j'en fais c'est pour 6 alors bonjour la corvée de patates, mais ils mangeront quand meme le bol de riz aprés, ou pendant.

Ma devise : Rêver pour atteindre l'inaccéssible

des frites!!!!

Alors, moi, je les aurais mis à éplucher les patates!!!! c'est trop bon les frites !!!

Ca me donne des idées lorsque j'y retournerai mais j'essaierai qu'ils ne soient pas trop nombreux...

Cela prouve bien qu'ils sont curieux de savoir ce que l'on mange et c'est ça l'échange de la culture, de la gastronomie.... même si ce sont des petits plats tout simples.

Bonne soirée à vous.

 Exact c'est un grand plaisir

 Exact c'est un grand plaisir pour moi. Mais ils m'aident quand même a éplucher. j'ai ramené un coupe frittes aussi.

 

Ma devise : Rêver pour atteindre l'inaccéssible

Tout-à-fait d'accord avec vous

Bonjour,

Je suis tout-à-fait d'accord avec vous. Les Vietnamiens vivant en France mangent vietnamien mais j'ai eu l'occasion de recevoir chez moi pendant une semaine, deux Vietnamiennes habitant Toronto et je peux vous dire qu'elles ont adoré ma cuisine française !!! un jour je faisais la cuisine, le lendemain c'était elles et ainsi nous avons pu nous régaler et nous dépayser !!!

Lorsque nous allons au Vietnam où nous avons des Amis, je sais très bien quoi leur amener pour leur faire plaisir. Ils sont ravis d'avoir des produits français. C'est ça aussi voyager...

personnellement je ne comprends pas du tout...

Bonjour,

 

Je vous rejoins totalement : il ne me viendrait pas à l'idée de "reconstituer" l'environnement que j'ai de moins en moins souvent d'ailleurs, en France - Lorsqu'on choisit un pays pour y vivre ou, comme pour moi, pour y passer sa retraite, c'est qu'il correspond beaucoup plus à une idée qu'on se fait de cette période de la vie et qu'on a apprécié une grande partie de ce pays : us et coutumes, nourriture, accueil des locaux dans lesquels j'aime me fondre...

 

Je suis passée à la périphérie de ce marché français deux ou trois fois : je ne m'y suis pas arrêtée : je pense que j'ai adopté la manière de vivre vietnamienne, tout compris....avec sans doute des mieux et des moins bien.... mais qui me conviennent parfaitement -

 

Je pense qu'au bout de plus de dix ans... le fait de rechercher encore tout ce qui rappelle la France...est peut-être la preuve qu'on n'est pas intégré dans le pays d'accueil, mais qu'on n'y vit "qu'en surface".

 

Cordialement - Kung Fu

Ma devise : un ami, c'est une route, un ennemi, c'est un mur - proverbe chinois

Brocante

Pour ma part ce n'est pas que je veux créer ce qui existe en Europe, mais une façon de revendre certaines choses inutiles pour le vietnamien et leur faire découvrir une autre façon de vendre. ou d'acheter. c'est le commerce.

Ma devise : Rêver pour atteindre l'inaccéssible

brocante

Bonjour,

 C'est curieux mais je pars vivre au vietnam et mon idée était justement de voir la possibilité de faire un marché a la brocante "aux puces". c'est super interréssant de voir que quelqu'un y a pensé. Meme pour le livres je voulais voir pour les livres d'indochine ou timbres et billets anciens de la colonie. je sais que cela interressent beaucoup de personnes de plus les touristes français pourraient passer par le quartier;

Ma devise : Rêver pour atteindre l'inaccéssible
Nouveau Envoyer à un ami